Samedi 4 mai 2013, by Cyriac

侘 wabi : la beauté trouvée dans la simplicité et la sobriété (...)

Par l’architecte japonais Tadao Ando.

Wabi découle de la racine wa , qui se réfère à l’harmonie, la paix, la tranquillité et l’équilibre. A l’origine wabi avait le sens de triste, désolé et solitaire. Mais poétiquement il est venu à signifier simple, immatérialiste, humble par choix, en prise directe avec la nature. Une personne qui est parfaitement elle-même et n’a jamais envie d’être autre chose, serait décrite comme wabi. Au XVIe siècle, le Maître de thé Jo-o qualifie de wabi l’homme de thé qui ne se sent pas insatisfait, même s’il ne possède pas les ustensiles nécessaires pour mener la cérémonie du thé. Une expression couramment utilisée en conjonction avec le terme wabi est « La joie du petit moine dans sa robe déchirée par le vent. » Une personne wabi incarne le zen, c’est-à- dire, qu’elle se contente de très peu, sans avarice, paresse, ni colère, elle comprend la sagesse « des rochers et des sauterelles » .

Tadao Ando, architecte