Mercredi 8 avril 2009, by Cyriac

Les activités de loisir dans les arbres en France

Note de synthèse destinée aux professionnels de l’encadrement des sports de pleine nature.

Destinée aux professionnels de l’encadrement des sports de pleine nature, cette note de synthèse rassemble les différentes activités de loisir dans les arbres qui existe en France.

Pour chaque activité une courte définition est donné, ainsi que les conditions légale d’encadrement et l’organisme professionnel de référence.


 

Note de synthèse sur les activités de loisir dans les arbres en France

 

Les Parcours aventure

L’activité la plus développée est celle des Parcours aventure. Au niveau de la réglementation française on parle de Parcours Acrobatiques en Hauteur (PAH). Il s’agit de "jeux" ou "ateliers" permettant de relier, entre deux arbres et par des câbles, une plate-forme à une autre. S’organise ainsi des parcours plus ou moins longs et hauts, ludique et parfois impressionnant. Les ponts de singe succèdent aux passerelles de toutes sortes, alternant avec des descentes sur poulies toujours plus vertigineuses et rapides (tyroliennes), des traversées dans des tonneaux, des rondins et des poutres, des montées et descentes sur échelles ou filets, des sauts de Tarzan, etc.

Cette activité est proposée par de nombreuses entre prises de loisir. Dans la pratique les participants sont autonomes sur les parcours mais il est demandé
qu’il y ait au minimum 1 surveillant pour 50 participants. Le diplôme requis pour exercer ce métier est le Certificat de Qualification Professionnelle « Opérateur de Parcours Acrobatique en Hauteur » (CQP OPAH).

Pour plus d’informations voir le site internet du Syndicat National des Exploitants de Parcours Aventure (SNEPA) : http://www.snepa.org/

 

La Grimpe Encadrée dans les Arbres

Il y a une autre activité que l’on appelle La Grimpe Encadrée dans les Arbres. Au niveau de la réglementation française on parle des Pratiques accompagnées de grimpe dans les arbres. Il s’agit d’une activité physique et éducative de pleine nature qui consiste à grimper à l’aide des branches jusqu’aux cimes des arbres en toute sécurité. Cette activité permet de découvrir les milieux arborés et de se découvrir soi-même. C’est aussi le moyen d’observer la faune et la flore et d’acquérir un comportement respectueux vis-à-vis de la nature. Cette activité qui se veut éducative est régie par un Code de déontologie qui préconise notamment pour seul équipement l’utilisation de cordes d’assurance qui se démontent à la fin de chaque animation afin de limiter au maximum l’impact sur l’environnement.

Cette activité est principalement proposée par des associations d’éducation à l’environnement sous différentes appellations (Accrobranche®, Grimpe d’arbre, ArbrenArbre®, Escalad’arbre, etc). Dans la pratique les participants sont encadrés, la limite maximum autorisée est de 8 personnes pour 1 éducateur. Le diplôme requis pour exercer ce métier est le Certificat de Qualification Professionnelle « Éducateur Grimpe d’Arbres » (CQP EGA).

Pour plus d’informations voir le site internet du Syndicat National des Grimpeurs Encadrant dans les Arbres (SNGEA) : http://www.sngea.fr/

 

Le Tree climbing

Il existe également une activité venue des États-Unis appelé le Tree climbing. Au niveau de la réglementation française, le Tree climbing étant récent en France, il est inclus dans les Pratiques accompagnées de grimpe dans les arbres. Il s’agit d’une activité récréative qui consiste à grimper, à se déplacer et à séjourner dans les arbres et la canopée. L’objectif est l’autonomie complète du pratiquant par l’apprentissage de techniques de cordes spécifiques et de notions sur la biologie et la physiologie des arbres. La progression s’articule autour de quatre composantes : physique, technique, psychologique et environnementale. Le Tree climbing se caractérise par une certaine philosophie et un ensemble de valeurs communes aux pratiquants.

L’enseignement se fait principalement dans des écoles de Tree climbing. Dans la pratique les élèves sont accompagné dans les arbres par leur enseignant, dans ces conditions la limite est de 3 personnes pour 1 Guide/Instructeur. En plus des connaissances nécessaires pour enseigner le Tree climbing, il est obligatoire en France d’avoir l’un des diplômes reconnus par l’État pour encadrer les Pratiques accompagnées de grimpe dans les arbres.

Pour plus d’informations voir le site internet de la Global Organization of Tree Climbers (GOTC) : http://www.gotreeclimbing.org/

 

Auteur : Cyriac - 08/04/2009 - Licence Creative Commons BY-NC-ND