Mardi 2 mai 2006, by Cyriac

Les débuts de la grimpe libre dans les arbres en France

Par Thiébaut & Cyriac

PNG - 290.2 ko
Octobre 2005 - Rencontre d’automne du SNGEA
De gauche à droite : Cyriac et Thiébaut

Nous sommes deux grimpeurs passionnés par les arbres et nous travaillons pour l’association Les ACCRO-Branchés ® Morvan Bourgogne en tant qu’animateurs Accrobranche ®.

Suite à notre deuxième saison estivale dans le parc du Morvan, nous commençons à nous lasser des animations de groupe classique.

Certes nous faisons découvrir les arbres à beaucoup de personnes, nous les divertissons avec des ateliers spectaculaires (pendule, tyrolienne, pont de singe) mais nous regrettons de ne pas leurs apprendre vraiment à grimper.

Il faut dire que les techniques sont jalousement gardées par la profession. Il nous est d’ailleurs strictement interdit de les enseigner par peur de voir des hordes de grimpeurs intrépides partir à l’assaut des cimes.

Nous cherchons alors à rencontrer des grimpeurs qui partagent notre ressenti. Malheureusement, en France, entre les installations fixes sur câbles des parcs aventures et le peu d’enthousiasme des professionnels de la grimpe encadrée dans les arbres, nous ne réussissons pas à trouver notre bonheur.

Nous avons le fond, apprendre à ceux qui le souhaitent, les techniques de cordes permettant d’accéder à la cime des arbres en toute autonomie. Nous reste à créer la forme. L’inspiration viendra de la philosophie des logiciels libre et du tree climbing, un loisir né dans les années 70 aux États-Unis.

À la fin de l’automne 2004 nous décidons de créer un groupe de travail ayant pour missions de promouvoir une pratique libre et autonome de la grimpe dans les arbres.

Un an après, nous proposons un nouveau terme à la profession lors de la Rencontre d’automne du SNGEA, la Grimpe d’arbre, englobant deux approches différentes :

  • la grimpe libre dans les arbres,
  • et la grimpe encadrée dans les arbres.

Petite anecdote de ce 2 octobre 2005. Suite à notre proposition Marc Douillet, le Père de l’accrobranche, s’exclamera : « Fini l’accrobranche et vive la grimpe d’arbre ! ». Le nouveau terme générique était alors officiellement adopté par toute l’assemblée.

Peu de temps après nous mettons en ligne Open Tree Climbing (OTC) le premier portail de la grimpe dans les arbres.

Et le 8 février 2006 nous publions l’article Libérons la Grimpe d’Arbre qui suscitera de nombreux débats dans la profession et marquera le début de la grimpe libre dans les arbres en France.