Mercredi 8 février 2006, par Cyriac

Libérons la grimpe d’arbre !

Grimpe d’arbres, Accrobranche®, escalad’arbre, parcours aventure, parcours accrobranche... STOP !!!

grimpe libre dans les arbres

Quelle différence entre grimpe d’arbres et accrobranche ® ?
Et que viennent faire les parcours au milieu de tout ça ?

Vu la multiplication des termes, on constate que les professionnels de ce secteur ont une légère tendance à vouloir préserver leur marque, à brouiller les pistes, quand ils ne se chamaillent pas entre eux sur d’éternels débats abscons, voire
abstrus !

Par cet article, nous avons souhaité exprimer notre avis et clarifier certains termes. Il s’adresse avant tout à des non-professionnel(e)s qui souhaitent partager leurs découvertes autour de la grimpe et des arbres sans attraper la migraine.

Tout d’abord un terme générique :

La grimpe d’arbre qui définit, pour nous, un loisir de pleine nature, consistant à grimper dans les arbres.
Terme que nous avons créé et venons de proposer officiellement à la rencontres d’automne dans la montagne noire les 1er et 2 octobre derniers.

Nous distinguons alors deux approches différentes :

  • La grimpe libre concerne toutes les personnes comme vous et nous qui partent avec leur corde pour grimper là où ils en ont envie, juste pour le plaisir, avec comme état d’esprit de ne pas blesser les arbres et de ne laisser aucune trace de leur passage. La grimpe libre s’affranchit des règles, du code de déontologie et de toutes structures ou organisations officielles... « Pas vu, pas pris » pourrait en être le leitmotiv.
  • La grimpe encadrée est destinée au grand public et pratiquée par des professionnels qualifiés qui en ont fait une activité rémunératrice.
    Cette activité, légalement appelée Grimpe Encadrée dans les Arbres (GEA) a été initiée à la fin des années 1980 par des grimpeurs-élagueurs, des travailleurs sociaux et des animateurs nature. Pour en savoir plus, voir le site internet du Syndicat National des Grimpeurs Encadrants dans les Arbres : SNGEA.
     
    A l’intérieur de cette “branche”, quelques appellations doivent être éclairées :
     
    • L’Accrobranche® qui ne désigne qu’un style bien précis de grimpe encadrée, à savoir des animations, dans, autour et par les arbres. Pour en savoir plus, voir le site internet des ACCRO-Branchés.
      Mais ce terme est utilisé abusivement pour définir toute activité se déroulant dans les arbres. Or, il s’agit d’une marque déposée par l’association Les Accrobranchés® en 1989. Accrobranche® n’est donc pas un terme générique. Ainsi, il ne faudrait pas dire Accrobranche® mais grimpe d’arbres.
       
    • L’Escalad’Arbre est une désignation développé tardivement (1995) par la FFME. Cette appellation définit les activités dans les arbres qui sont encadrées par des Moniteurs Escalad’Arbre formé par la FFME. Pour en savoir plus, voir le site internet de la FFME.


Quant aux parcs aventure ou parcours acrobatique en hauteur ils sont totalement hors sujet et n’ont rien à voir avec la grimpe d’arbres. Pour nous, ils se résument à de simples parcs d’attractions où il ne s’agit pas de grimper sur des arbres mais plutôt de déambuler entre des arbres sur des “parcours” installés à demeure. Pour en savoir plus, voir le site internet du Syndicat National des Exploitants de Parcours Aventure : SNEPA


La confusion entre les parcours et la grimpe d’arbre vient du fait que ces parcs n’hésitent pas à utiliser les précédents termes pour faire leur publicité auprès du grand public, avec des appellations telles que “accro parc”, “parcours accrobranche”, “acrobranche”, “accrobranche aventure”...

 


Ps : Copie de l’article de Thiébaut & Cyriac, publié le 08 février 2006 sur OTC.